SCOLARITE : recommandations de la HALDE sur la scolarisation des enfants handicapés

La Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (HALDE) a, par délibération n° 2011-119 du 18 avril 2011, adopté quatre importantes recommandations d'action pour rendre effective la scolarisation des enfants et adolescents handicapés dans l'établissement scolaire de référence.

Ces recommandations portent sur :

2011, année des patients et de leurs droits

Trois rapports sur les droits des patients ont été remis au ministère de la Santé : celui sur le thème "faire vivre les droits des patients", celui sur "La bientraitance dans les établissements de santé" ou encore sur "Les nouvelles attentes du citoyen, acteur de santé". Un constat s'impose dans ces différents rapports : les droits des patients doivent gagner en visibilité et lisibilité. A cet effet et aussi parce que 2011 est l'année des patients et de leurs droits, le ministère de la Santé a ouvert un portail Internet dédié à cette question.


(Source : Tessolidaire.com)

Ensemble, faisons tomber le mur de l'autisme

Visible sur les écrans de cinéma depuis le 20 Avril, le film publicitaire a été réalisé par Mr Laurence Dunmore de la société de production Gang Films pour illustrer le combat que mène la Fondation Orange depuis 20 ans pour faire tomber le mur de l’autisme.  Pour marquer ses 20 ans de soutien à la cause de l’autisme, la Fondation Orange lance une campagne de communication avec le concours gracieux de son agence Publicis Conseil/Marcel, la directrice de création Anne De Maupeou, Havas et les médias presse.


(Source YouTube)

Affectivité, Sexualité et Handicap

La sexualité des personnes handicapées est un sujet tabou, entre les partisans des aides sexuelles et les récentes déclarations de Roselyne Bachelot qui affirme que cette assistance ne fait que renforcer le secteur de la « prostitution » dégradante pour la femme, quelle réflexion et quelle évolution possibles ?
L’association Belge : ASPH a réuni, des professionnels du secteur comme des animateurs, éducateurs, psychologues, sexologue soucieux de partager leurs expériences et de trouver des solutions à certaines problématiques.

L'outil indispensable,

En 2006, l’ASPH ouvrait les débats, les discussions sur la sexualité des personnes handicapées.

Aujourd’hui, une brochure voit le jour : « Affectivité, Sexualité et Handicap ».

L'ASPH a réuni, au sein d'un groupe de travail, des professionnels du secteur - animateurs, éducateurs, psychologues, sexologue - soucieux de partager leurs expériences et de trouver des solutions à certaines problématiques. Ce groupe nommé PHAS se compose de l’ASPH et de quatre institutions mixtes pour personnes handicapées qui diffèrent dans leur fonctionnement, dans leur population et dans leur quotidien.

Ces réflexions ont abouti à cette brochure : « Affectivité, Sexualité et Handicap », conçue comme un outil pour l'élaboration d'un projet pédagogique dont la vie affective, relationnelle et sexuelle des usagers est une réalité institutionnelle à part entière. Elle s'adresse à l'ensemble du personnel de l'établissement et plus particulièrement à l'équipe éducative, mais aussi aux usagers et aux parents.

Etayée d'exemples concrets et de situations vécues, son objectif est de proposer un panorama de moyens et de pistes favorisant le bien-être et l'épanouissement affectif et relationnel des personnes porteuses de handicap quel qu’il soit.

Cette brochure peut être obtenue gratuitement.
ASPH
Tél. 02/515.02.69 / 02/515.06.43

* Télécharger la brochure  (Clique droit puis "enregistrer la cible sous...)

Un t'chat sur les maladies rares

Maladies Rares Infos Services enrichit son offre d'informations en organisant un t'chat chaque premier lundi du mois, de 18 h à 19 h, autour d'un thème précis relatif aux maladies rares.


L'équipe de Maladies Rares Info Services, composée d'experts, répondra pendant une heure aux questions que se posent les internautes sur les maladies rares. Pour le moment, trois thèmes ont été définis :
• Concerné(e) par une maladie rare, comment rompre mon isolement ? Le lundi 4 avril.
• Les maladies auto-immunes : quelles causes et quelle prise en charge ? Le lundi 2 mai.
• Maladie rare et vie professionnelle : quelles solutions ? Le lundi 6 juin.
En fonction du thème abordé, un expert invité pourra venir renforcer l'équipe de ce service d'informations dédié aux maladies rares.
Pour participer aux t'chats, les internautes doivent se rendre sur le site Internet http://www.maladiesraresinfo.org/ à la rubrique t'chat. Ils retrouveront les thèmes, dates, experts invités des prochaines sessions. Pour poser une question pendant le t'chat, les internautes doivent se connecter le jour J entre 18 h et 19 h, sélectionner le service t'chat, rentrer un pseudonyme et poser leur question. La réponse sera mise en ligne quelques instants plus tard. Ils peuvent également participer dans les deux semaines qui précèdent le t'chat, en se connectant au site Internet et en se laissant ensuite guider. La réponse apparaîtra alors dans la retranscription du t'chat.

Amélie Pelletier

(Source : Doctissimo Communiqué de presse Maladies Rares Info Services, 16 mars 2011)

Abattement à la base en faveu des personnes handicapées ou invalides

IMPOTS LOCAUX - TAXE D'HABITATION
(Article 1411- II- 3 bis du code général des impôts)

1 – OBJET DE LA DECLARATION


Pour bénéficier de l'abattement facultatif à la base en faveur des personnes handicapées ou invalides, vous devez déposer au centre des finances publiques de votre résidence principale la déclaration modèle 1206 GD-SD réservée aux contribuables qui satisfont à au moins une des conditions suivantes :

Le dossier médical personnel en ligne ouvert aux professionnels de la santé

Le dossier médical personnel (DMP), en cours de déploiement en 2011, est un outil informatisé, sécurisé, gratuit, confidentiel et non obligatoire qui permet le partage d’informations entre professionnels de santé.
Le service en ligne, en expérimentation depuis 2006, est désormais ouvert aux professionnels de santé, qui peuvent créer un DMP pour les assurés sociaux qui le souhaitent (sous réserve de disposer d’un logiciel professionnel compatible).
Le DMP, qui centralise les informations de santé propres à chaque patient, s’organise en 8 rubriques :
  • synthèse médicale,
  • traitements et soins,
  • comptes-rendus,
  • imagerie médicale,
  • analyses de laboratoire,
  • prévention,
  • certificats et déclarations,
  • espace personnel, dans lequel le titulaire du dossier peut déposer les documents de son choix.
Le DMP a été conçu pour améliorer le suivi médical des patients, en facilitant la communication entre les différents professionnels de santé pour une meilleure coordination des soins, afin d’éviter notamment les actes médicaux redondants ou les interactions médicamenteuses.
La création d’un DMP se fait en présence du patient concerné, avec son consentement et sur présentation de sa carte Vitale. Le professionnel de santé doit lui proposer de définir les droits d’accès au dossier : seuls les seuls membres du personnel soignant expressément désignés par le patient peuvent accéder aux informations qu’il contient.
Une fois le DMP créé, le titulaire reçoit une attestation d’ouverture et un autocollant à apposer sur sa carte Vitale, pour avertir les professionnels de santé de l’existence du dossier.
À partir d’avril 2011, le patient disposant d’un DMP peut également y accéder, avec la possibilité de consulter l’historique détaillé des consultations de son DMP. À tout moment, le titulaire du dossier peut demander sa fermeture ou sa destruction.
L’accès au DMP est interdit aux médecins du travail, des assurances, des mutuelles ou des banques.

Les autres articles sur le DMP sur ASAUS2a (cliquez sur les liens) :

             - Réussir le Dossier Médical Personnel (Vidéo)
             - Ce qu'il faut savoir sur le DMP

Handiversité le Mag - Mars 2011

Au sommaire de ce quinzième numéro: Pour jouer et titiller vos sens, il y a une exposition pas comme les autres à l’Alcazar à Marseille, « 100 cibles Méditerranée ». Au musée ZIEM à Martigues on organise des visites contées qui donnent vie à une culture parfois inaccessible. Une compétition de Futsal, c’est la passion du ballon rond et le désir de la vivre en y mélangeant éducation et solidarité. Aux portes du village de Roussillon il y a un gîte plein d’idées, de conviction et de charme, « Artémis en provence » Le soliste Michel Tirabosco est notre invité ce mois-ci, il nous parle de musique et de son instrument, la flûte de pan.


(Source : Handi TV)

France 5 - Autisme, l'espoir - 29 mars 2011

Un regard inédit sur l’autisme
Un document exceptionnel : 10 ans de la vie d’un enfant atteint d’autisme
Aymeric est un enfant au comportement étrange. Il semble ignorer ses parents, il manifeste de grosses colères, ne parle pas et ne s’intéresse qu’à la machine à laver qui tourne. Ses parents, Lydie et Marc cherchent à comprendre de quoi est atteint leur enfant. Mais les pédiatres, psychiatres, psychologues qu’ils rencontrent disent que tout est normal. Pour la majorité des parents d’enfants atteints d’autisme (un enfant sur 150), c’est le même combat pour obtenir un diagnostic. Et pourtant plus tôt on sait, plus l’enfant a de chance de progresser.
Aymeric a 3 ans et demi lorsqu’enfin, ses parents apprennent qu’il est atteint d’autisme sévère. Aux dires des professionnels, il ne parlera jamais, il n’ira pas à l’école, il ne vivra pas parmi les autres. Pour aider leur enfant, Lydie et Marc vont s’informer à l’étranger, et se former aux thérapies comportementales importées des Etats-Unis et du Canada, comme le PECS, le TEACCH, l’ABA. Grâce à 8 ans d’archives, nous suivons l’apprentissage insoupçonnable de cet enfant qui à l’âge de dix ans, parle, écrit, suit un CM1 dans une école ordinaire et fait partager sa joie de vivre.
Aymeric, c’est l’histoire incroyable d’un enfant que l’on pensait perdu et qui donne un espoir à tous les autres.
Un film de 52 minutes écrit et réalisé par Natacha Calestrémé
Produit par Thierry Berrod, Mona Lisa Production
Natacha Calestrémé
Journaliste – Réalisatrice
http://www.natachacalestreme.fr

(Source : ANAE revue)

Handiversité le Mag - Février 2011 -

Au sommaire de quatorzième numéro: L’art plus fort que le handicap c’est une belle formule et un beau festival dont c’est la seconde édition, pour que s’expriment tous les talents. Lorsque les coureurs peuvent pratiquer leur sport en faisant une bonne action, ils courent d’autant mieux, même dans le noir. Il s’agit de la 5ème course en soirée du Lions club. La Roque d’Anthéron a aussi son musée, celui-ci consacré à la géologie et à l’ethnologie, dans un environnement résolument moderne. Quand un grand groupe veut vraiment sensibiliser au handicap, il y met les moyens. RTE a bien fait les choses. Notre portrait de ce mois-ci est un auteur drôle, profond et qui aime les histoires décalées. Il s’appelle Yves Leprêtre et a gagné le prix Handi-livres 2010.


(Source : Handi tv)

Ce matin à 10h30: TED et les autres sur Alta Frequenza

Alta Frequenza - Ajaccio 103.2 Bastia 98.9 :

 ce matin à 10h30 : l'Association TED et les autres

Tous les mardis matins, à partir de 10h30, Maria Lanfranchi réalise un éclairage sur une association. Qu'elles soient culturelles, sociales, artistiques, réalisatrices d'événements ou soucieuses de la protection de l'environnement, les associations corses se dévoilent au micro. Partez à la rencontre de toutes celles et tous ceux, qui à leur manière font la Corse d'aujourd'hui et de demain. L'émission est rediffusée le Mercredi à 19h00.

Le restaurant Esatitude, une aventure humaine qui tourne !

Géré et financé par l'ADAPEI, cet hôtel-restaurant emploie 64 adultes handicapés mentaux. Depuis son ouverture, il y a un an, le resto ne désemplit pas !


Depuis son ouverture, il y a un an, l'hôtel Esatitude est une affaire qui tourne. Surtout son restaurant qui tous les midis fait le plein. Pour ses repas frais, de qualité et son service rapide assuré par des adultes handicapés.
/ Photo : Franck Fernandes

Avec ses 29 chambres, son restaurant lumineux au design moderne, l'hôtel Esatitude, implanté quartier Saint-Roch, est une adresse à retenir. (1) D'abord pour son rapport qualité prix, mais surtout pour sa formidable aventure humaine. Car ici, les prestations hôtelières comme la restauration sont assurées par 64 adultes handicapés mentaux.

Cliquez sur la photo pour lire l'article dans son intégralité


Handiversité le Mag - Janvier 2011

Au sommaire de treizième numéro: Dans la pièce, un nouveau cap, on dédramatise en musique et avec talent, la crise et le handicap. Des vidéos, des découvertes et l’un des meilleurs moyens de faire connaître ses compétences. C’est le festival Regards Croisés, deuxième édition. Sur les pistes du stade Saint Gilardo d’Avignon, les athlètes internationaux d’handi-athlétisme donnent leur meilleur. Et nous on filme. Le Lubéron est maintenant fameux pour ses confitures et ses biscuits. On remercie La Roumanière qui en plus le fait de la plus belle manière.


(Source : Handi tv)

Un reportage de Francis Perrin, Thierry Breton et Eric Beurot

Pour permettre à Louis de vivre de manière autonome, ses parents avaient choisi une nouvelle approche du traitement de ce handicap : la méthode américaine "ABA". Elle agit sur le comportement de l’enfant par une présence constante d’un éducateur. En trois ans, les progrès de Louis ont été spectaculaires : aujourd’hui, à 8 ans, Louis est autonome à la maison, joue avec ses frères et sœurs, se sert seul à table…. Lui qui ne supportait pas le moindre bruit, ne pouvait ingérer que des matières molles et ne parlait pas ! Dans ce nouveau reportage, trois ans plus tard, Francis Perrin et sa femme Gersande mesurent le chemin parcouru, nous confient aussi leur colère : l’ABA suscite encore l’hostilité de la majeure partie du corps médical français. Des médecins reprochent en effet à cette méthode d’apprentissage de "dresser" les enfants sans s’attaquer aux causes de l’autisme. Francis Perrin s’en tient lui aux résultats et nous dit combien il souhaite que l’ABA, très coûteuse (3000 euros par mois) puisse être accessible aux milliers de familles confrontées à la maladie de leur enfant.

Emission présentée par Françoise Joly. L’invité sera Francis Perrin.

(Cliquez ci-dessous pour voir la vidéo)
Envoyé spécial La suite - Envoyé spécial - France2

C’est la suite d’une "carte blanche" confiée, il y a trois ans, par Envoyé spécial à Francis Perrin que nous vous proposons cette semaine. Dans ce premier reportage, le comédien filmait son fils atteint d’autisme sévère.

Tous unis pour dire non à la formation Packing (suite)

Ce communiqué, intitulé "Tous unis pour dire non à la formation Packing organisée par le Syndicat National d'Union des Psychomotriciens", est actuellement en ligne sur le site : Autisme Infantile 

 Nous sommes parents ou thérapeutes d’un enfant autiste, et à ce titre c’est avec consternation que nous découvrons récemment le contenu de  la formation que votre syndicat professionnel s’apprête à dispenser
les 11-15 Avril et 26-28 Octobre prochain, intitulée « Le packing et  les thérapies d’enveloppement, Approche dynamique, pratique et théorique ». (http://www.snup.fr/download/S26_2011.pdf)

 Le contenu de cette formation destinée à former des personnels à cette  pratique, qui est utilisée en France dans un cadre plus large  d’approche psychanalytique de l’autisme depuis des décennies avec des
> résultats calamiteux, représente un recul pour les familles, en droit  d’attendre mieux de votre syndicat professionnel, dont les membres ont  un rôle crucial dans la prise en charge de l’autisme.

Vous faites ainsi la promotion de la pratique du « packing » qui  consiste à envelopper des enfants ou adultes autistes (même des petits - de 5 ans) dans des linges glacés à 10°C au prétexte de leur « constituer une seconde peau ». Vous trouverez ci-après la position du  Pr Bernadette Rogé, qui enseigne la psychologie à l’Université de Toulouse 2:  http://www.autisme.ch/portail/index.php?option=com_content&view=article&id=307&Itemid=100035

Nous vous copions ci-dessous le manifeste qui réunit les sommités mondiales de l’autisme :>
- Simon Baron-Cohen, Ph.D.University of Cambridge, Cambridge, UK
- Thomas Bourgeron, Ph.D.University Denis Diderot Paris 7, Institute
- Pasteur, Paris, France
- Ernesto Caffo, M.D.University of Modena Reggio Emilia, Modena, Italy
-  Eric Fombonne, M.D. McGill University, Health Center, Montreal, Canada
- Joaquin Fuentes, M.D.Policlínica Gipuzkoa GAUTENA, San Sebastian, Spain
- Patricia Howlin, Ph.D.
- Michael Rutter, M.D., F.R.C.P.Institute of Psychiatry, King’s College
- London, London, UK
- Ami Klin, Ph.D. Fred Volkmar, M.D. Yale Child Study Center, New Haven, CT
- Catherine Lord, Ph.D., University of Michigan, Ann Arbor, MI
- Nancy Minshew, M.D., University of Pittsburgh, Pittsburgh, PA
- Franco Nardocci, M.D., Regional Program for Autism (PRIA), Region
- Emilia-Romagna, Italy
- Giacomo Rizzolatti, Ph.D., University of Parma, Parma, Italy
- Sebastiano Russo, M.D., Regional Program for Autism, Sicily, Italy
- Renato Scifo, M.D., Acireale Hospital ASD Centre, Catania, Italy
- Rutger Jan van der Gaag, M.D.University Medical Center, St. Radboud,
The Netherlands

Ce manifeste, paru ce mois-ci, dans la très prestigieuse revue scientifique Journal of the American Academy of Child & Adolescent  Psychiatry, et intitulé « Against Le Packing: A Consensus Statement »  est tout à fait clair et net, il ne laisse pas de place au doute, et  nous ne pouvons imaginer que des soignants puissent, après l’avoir lu,  en toute bonne conscience, l’exercer. Ces 18 experts qualifient le  packing de pratique maltraitante, non scientifiquement validée, non éthique, portant atteinte aux droits fondamentaux des personnes autistes, notamment le droit de recevoir des soins adaptés .

Nous vous en conseillons la lecture ici : http://www.afg-web.fr/IMG/pdf/Against_Le_Packing_2011.pdf

En faisant ce type de formation, les praticiens français s’isolent encore davantage, et s’enfoncent dans leur dramatique aveuglement, au  détriment de l’aide qu’ils devraient cependant se faire un devoir de
prodiguer à nos enfants autistes.

AUTISME INFANTILE

L’agence régionale de santé, pourquoi ? comment ?

Les hôpitaux, les établissement pour personnes handicapées, la médecine de ville, tous sont placés sous la tutelle des nouvelles Agences Régionales de Santé (ARS). Qu’est-ce que ça va changer pour les personnes malades ou handicapées ? Comment le directeur général de l’ARS d’Ile-de-France, Claude Evin, envisage-t-il l’organisation des soins dans la région de la capitale ? Les réductions des moyens menacent-elles l’accès aux soins pour tous ?

L’ancien Ministre socialiste de la Santé met en œuvre la loi Bachelot « sans état d’âme ».



(Source : Vivre Fm)

DMP (suite) Réussir le Dossier Médical Personnel

L'Institut Montaigne vient de publier la Note "Réussir le DMP" (novembre 2010). Qu'est-ce que le dossier médical personnel (DMP) ? Quelle est son utilité pour le patient et pour les professionnels de santé ? Où en est-on aujourd'hui de sa mise en place ? Quelles sont les 5 mesures proposées par l'Institut Montaigne pour "réussir le DMP" ? Les réponses de Barbara Ngouyombo, Présidente de Cloud Santé en France et auteur de la Note.


Ce qu'il faut savoir sur le dossier médical personnel

Annoncé depuis trois ans et demi, le DMP est officiellement accessible aux professionnels de santé. Que va-t-on y trouver, qui y aura accès ? Petite fiche pratique.

A quoi ça sert ?
Qui est concerné ?
Qui le crée ?
Qui peut le consulter ?
Est-il sécurisé ?
Qui le remplit ?
Peut-on l'effacer ?
Quand va-t-il être mis en œuvre ?

Toutes les réponses dans l'article original du Figaro [ICI]

Non à la formation PACKING !

Tous unis pour dire non à la formation packing
organisée par le Syndicat National d’Union des Psychomotriciens !

Cette fois-ci, c’est le pompon ! Juste au moment où un collectif des 18 plus grands spécialistes mondiaux de l’autisme écrit un manifeste commun contre le packing dans le journal de la pédopsychiatrie américain, le SNPU propose allègrement une formation à cette pratique barbare.
Les psychomotriciens sont un rouage essentiel de la prise en charge de nos enfants, alors ce ne serait pas plus mal qu’ils soient formés correctement à les aider, et pas à les enrouler dans des linges refroidis à 10°C !

Lire l'Article dans son intégralité : [ICI]

Maladies rares : Angers et Nantes créent une plate-forme unique

Une plate-forme d'information et d'orientation pour les maladies rares.

Avec la création de la plate-forme régionale d'information et d'orientation pour les maladies rares (Prior), les CHU d'Angers et Nantes innovent. Les deux établissements ont regroupé leurs compétences pour créer une structure unique en France, coordonnée par le généticien Dominique Bonneau d'Angers et le neurologue Yann Péréon de Nantes.

Très diversifiées, puisqu'on en recense environ 7000, les maladies rares touchent 165000 personnes pour la seule région des Pays-de-la-Loire. Et malgré la grande variété de ces pathologies, les situations vécues par ceux qui en souffrent ont en commun l'isolement face à la maladie, renforcée par la complexité et la méconnaissance des dispositifs d'aide.

La plate-forme a pour but de répondre à ces difficultés. Bien identifiée au sein des deux CHU, elle pourra être sollicitée directement par les patients et leur entourage. Et grâce à l'implication d'une équipe pluridisciplinaire (conseiller en génétique, psychologue, ergothérapeute, assistante sociale) ainsi qu'à la participation d'associations de malades, la plate-forme pourra aborder les difficultés dans leur globalité, avec un rôle d'accompagnement.

Enfin, pour les professionnels, la plate-forme sera un espace privilégié pour l'échange de pratiques et de connaissances. En effet les praticiens sont souvent eux-mêmes démunis et peu informés face à la rareté de certaines maladies, auxquelles ils ne sont parfois confrontés qu'une fois durant leur carrière.

(Source : HandicapInfos)

Folie douce : Reportage Sept à huit

C'est un univers étonnant et touchant : Emilio, Jean ou Céline habitent seuls, ils travaillent et pourtant ils sont trisomique, schizophrène ou autiste. Aigues-Vertes, un village qui depuis des décennies accueille uniquement des retardés mentaux.

Un centre de répit au Canada : Le Centre Quatre Poches


(Source : Le Blog d'ANE-REVUE)

CONTROLE : élargissement des pouvoirs des ARS

Au JO du 20 janvier 2011 a été publié le décret n° 2011-70 du 19 janvier 2011 fixant les conditions de désignation des inspecteurs et contrôleurs des Agences régionales de santé (ARS) et relatif au contrôle des établissements et services médico-sociaux et de certains lieux de vie et d'accueil.

Ce décret étend significativement les prérogatives de contrôle et d'inspection des ARS et ce, de plusieurs manières :

- le directeur général de l'ARS peut conférer la qualité d'inspecteur ou de contrôleur à des agents qui n'appartiennent pas aux corps de contrôle (nouveaux articles R. 1435-10 à R. 1435-15 du Code de la santé publique), sous des conditions liées au niveau de qualification, à l'appartenance à certains corps de fonctionnaires et au suivi d'une formation spécifique dispensée par l'Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) et sanctionnée par un diplôme. Dans certains cas, l'exigence de formation peut faire l'objet d'une dispense (article 3 du décret, non codifié) ;

- le directeur général de l'ARS peut diligenter un contrôle dans un nouveau cas de figure qui s'ajoute aux trois déjà connus et décrits dans le Code de l'action sociale et des familles (CASF) : il s'agit de l'enquête en cas de difficulté de fonctionnement prévue au nouvel article R. 313-34 du CASF.

Attention : les inspecteurs et contrôleurs ainsi désignés ne disposent pas du pouvoir de police judiciaire spécial réservé aux seuls membres des corps de contrôle ayant été assermentés.

(Source : Le Blog de Mâitre Olivier Poinsot)

RetrOspective 2010 : Le dépistage précoce de l'autisme, une priorité

L'annonce d’un diagnostic chez son enfant

L’annonce d’un diagnostic chez son enfant reste un souvenir traumatisant pour bien des parents. Que se joue-t-il à ce moment? Comment cette annonce influence-t-elle le devenir de l’enfant ?

Quand la réalité bouleverse

On nous avait pourtant prédit un enfant en santé, un enfant « normal ». La grossesse s’était merveilleusement bien déroulée : pas d’anomalies détectées aux échographies, pas de signes avant-coureurs suspects, aucune anicroche. Juste un ventre un peu petit. Mais rien d’inquiétant. Et pourtant...

Lire l'Article original ? (Cliquez sur le lien ci-dessous)